45 Rue Joseph de Montfort, 73290 La Motte-ServolexTéléphone

Le prince et le sage

©Dominique BAILON  |  10 février 2016
 
"Le Prince et le Sage" n'est pas un article sur un thème choisi mais une légende ancienne qui nous vient de l'Orient ou de l'Asie. Bonne lecture.

Un roi avait pour fils un Prince courageux et intelligent qui, sans doute, devait  lui succéder. Pour parfaire son éducation et pour qu'il soit apte à régner il décida de l'envoyer rencontrer un Sage très renommé.

Le Prince rencontra donc le Sage.
"Sage, éclaire moi sur le chemin de la vie?" demandat-il.
Le Sage répondit "Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes pas sur le sable commencent déjà à disparaître"
Le Sage sourit puis reprit la parole "Mais je vais te donner cette information. Sur ta route tu rencontreras trois portes. Il te faudra lire une phrase écrite sur chacune d'elles. Tu devras suivre ces trois préceptes et le meilleur moyen de les suivre est de les éprouver dans ton corps et ton cœur. Maintenant je te laisse aller sur ton chemin."

Le Prince s'engage sur le sentier de sa vie. Bientôt il se trouva devant une porte où il lut :
"CHANGE LE MONDE".
C'est bien ce que je voulais déjà faire. De nombreuses choses et personnes ne me plaisent pas dans notre royaume. Il affronta donc ce monde qu'il voulait changer. Si beaucoup de choses furent modifiées bien plus encore lui résistèrent et sa soif de changement n'avait pas réussi à transformer le monde.
Un jour, voilà qu'il rencontra le Sage. Le Sage lui demanda ce qu'il avait appris sur son chemin.
Le Prince réfléchit et dit "Je sais maintenant ce qui est en mon pouvoir et ce qui m'échappe"
Le Sage répondit "C'est une belle leçon. Utilise tes forces pour agir sur ce qui est en ton pouvoir et oublie ce qui échappe à ta volonté."

Le Prince qui s'était remis en marche rencontra une seconde porte où il lut :
"CHANGE LES AUTRES".
Le Prince pensa "C'était déjà mon intention. Si certains sont des êtres méritants et qui donnent pleine satisfaction beaucoup d'autres sont des sources de problèmes et d'insatisfactions." Le Prince se mit alors en chasse contre tout ce qui pouvait lui déplaire chez les autres pour les rendre meilleurs et conformes à ses ambitions. Bien des années après il rencontra le Sage. Celui-ci lui demanda ce qu'il avait appris sur le sentier de sa vie. Je crois avoir appris que les autres ne sont pas la raison de mes peines ou de mes joies , ni de mes déboires ou de mes satisfactions. Le Prince ajouta je crois que c'est en moi qu'il faut chercher tout ceci.
"Tu as bien compris, dit le Sage, Les autres te révèlent à toi-même. Sois en reconnaissant s'ils te font ressentir de l'envie ou de la frustration tu apprends ainsi des choses sur toi qui t'aident à mieux te connaître et à avancer dans ton chemin de vie. " Le Sage disparut.

Le prince qui s'était remis en marche arriva à une troisième porte où il lut :
"CHANGE-TOI TOI-MEME".
Est-ce que je serais la cause de mes problèmes? songea le Prince. Le voilà qui commence un combat contre lui-même. Il voulait modifier son caractère en infléchissant ses défauts en effaçant toutes ses petites imperfections. Bien plus tard, après avoir modifié certains aspects de son caractère mais en ayant échoué sur d'autres plans, il rencontra encore le Sage.
"J'ai appris que si je pouvais changer certaines choses en moi d'autres me résistaient," dit-il.
Il continua  "Je commence à être las, je ne suis jamais en repos. Ce combat contre le monde, les autres et contre moi va-t-il durer toujours? J'ai envie d'abandonner cette partie qui ne se finit jamais."
Le Sage prit la parole " Ton prochain apprentissage sera le lâcher prise, mais avant retourne-toi et observe le chemin parcouru".

Le Prince se retournant lut sur la face arrière de la troisième porte une inscription:
"Accepte-toi toi-même".
Le Prince s'étonna de ne pas avoir vu cette inscription la première fois qu'il avait franchi cette porte. Quand on combat on devient aveugle pensat-il. Sur le sable il vit tout ce qu'il avait voulu combattre: ses défauts, ses peurs, ses limites... Il apprit dès lors à les reconnaître, les accepter et donc à s'aimer lui-même sans se juger ou se blâmer.
Une fois encore son chemin croisa celui du Sage.
"Alors" dit simplement le Sage.
"Alors j'ai appris que détester ou refuser une partie de moi me condamne à ne jamais être en accord avec moi-même, je m'accepte tel que je suis répondit le Prince.
"C'est la première sagesse, poursuit ton chemin" dit le Sage en riant.

Le Prince marcha vers la seconde porte et il vit sur le dos de la porte:
"Accepte les autres".
Il retrouva les personnes qu'il avait côtoyées, qu'il les ait aimées ou non. Mais, très surpris, car les imperfections, les défauts contre lesquels il avait lutté autrefois ne le gênaient plus.
Le Sage croisa à nouveau sa route.
"Qu'as-tu appris de nouveau?" dit le Sage.
"En accord avec moi je ne reproche rien aux autres, je ne les crains pas et je les accepte tels qu'ils sont." répondit le Prince.
"Voici la seconde sagesse" répondit le Sage.

Le Prince se dirigea vers la troisième porte, il lut sur son dos de celle-ci :
"Accepte le monde".
Je n'avais pas lu cette inscription auparavant. Il embrassa tout le paysage qui s'offrait à lui et reconnut l'univers qu'il voulait conquérir, transformer. Il le trouva beau comme jamais il ne l'avait remarqué, pourtant il avait voulu le changer.
Le monde ou son regard avait changé?

La rencontre avec le Sage ne tarda pas.
"Prince, as-tu appris quelque chose de nouveau?" s'adressa à lui le Sage.
"Oui, je sais maintenant que le monde est le miroir de notre âme ; je sais que c'était en fait l'idée que j'avais du monde qui me troubla si longtemps.
"C'est la troisième sagesse" dit le Sage.

Le sage après un long silence ajouta:
"Tu es en accord avec toi, les autres et le Monde".

Le Prince était en paix.

Et le Sage était déjà au loin, ses pas se perdaient dans l'horizon et le Prince sourit.