45 Rue Joseph de Montfort, 73290 La Motte-ServolexTéléphone

Maîtrise des émotions

© Dominique BAILON  |  10 août 2017

Nos émotions peuvent nous submerger si nous ne les contrôlons plus. S'il faut savoir les accueillir parce qu'elles sont des indicateurs de notre état interne, de notre rapport avec les autres...il faut en garder la maîtrise.

Les techniques de l'association et de la dissociation vont nous permettre de mieux vivre nos émotions et de mieux vivre avec nos émotions.

L'association est le fait de vivre les choses sans la prise de recul nécessaire. C'est comme au cinéma quand on est transporté par l'histoire nous ne sommes plus dans notre fauteuil de spectateur mais dans le film au milieu des acteurs.
La dissociation , au contraire, nous fait prendre du recul par rapport aux choses. Nous sommes spectateur du film, intéressé ou passionné, avec sans doute un ressenti mais dans la peau du spectateur (le recul nous permet de garder notre sens critique et notre propre analyse du film).

Cette analogie avec le cinéma va nous permettre de mieux gérer nos émotions.

Aussi, pour nous dissoicer d'une émotion nous allons nous positionner en tant que spectateur. Le ressenti que nous aurons sera moins violent. Vivant mieux une émotion nous deviendrons plus riches grâce à des expériences et des sensations bien intégrées.

C'est un premier pas important (parfois salutaire) mais essayons d'aller plus loin avec la double dissociation. Il s"agira cette fois d'avoir un regard extérieur sur nous-même et non uniquement sur la situation. Imaginons que nous sommes le projectionniste du film et que nou nous observons en train de voir le film. Quelle est l'utilité de la double dissociation? En ne portant plus l'attention sur le film nous pouvons appréhender et comprendre nos réactions. L'analyse de nos réactions et de nos comportements va donc s'affiner.

Dissociation et double dissociation sont des techniques intéressantes pour mieux vivre nos émotions.

En conclusion rapide il ne faut donc pas se dissimuler nos émotions car elles risquent de nous rattraper et de causer quelques mauvaises surprises. Il est judicieux de prendre le recul nécessaire grâce ces techniques très accessibles. Parce que la vie est différente du cinéma (nous sommes partie prenante des situations qui génèrent des émotions) n'hésitons pas à nous mettre immédiatement en "mode double dissociation".