45 Rue Joseph de Montfort, 73290 La Motte-ServolexTéléphone

Sortir de sa zone de confort

©Dominique BAILON | 17 décembre 2015
 
Pour avancer dans son développement personnel et accomplir des progrès significatifs je pense qu'il est important de sortir de sa zone de confort.
 
En effet, si l'on travaille sur soi c'est avec l'intention d'aller vers une situation personnelle nouvelle où nous nous sentirons mieux, où notre vie aura un sens qui nous convient davantage. Il serait, me semble-t-il, bien difficile d'y parvenir sans se mettre en mouvement, sans avancer d'étape en étape et sans faire des efforts. Sortir de sa zone de confort est donc un excellent moyen pour aller de l'avant. Je veux partager avec vous cette technique qui porte ses fruits dans bien des domaines.
Vous vous demandez, sans doute, ce que signifie cette zone de confort. Elle est, ni plus ni moins, ce que nous faisons sans difficulté, sans stress, sans avoir besoin de concentration ou d'effort particulier

Quel intérêt avons nous alors de sortir de cette zone?
Je crois que se contenter de vivre toujours dans sa zone de confort présente un danger. Non seulement celui de stagner mais plus encore d'ignorer la zone de souffrance tolérable caché derrière la zone de confort. Le risque réel est de s'enfermer dans une routine nocive. Nous finirions par nous habituer à une insatisfaction latente, à un sentiment de non accomplissement et finalement à une souffrance tolérée mais sans doute grandissante.

Il est donc important de dépasser cette zone dite de confort pour ne pas rester bloquer dans son développement personnel. Alors comment faire pour franchir cette étape?
Il est dangereux de passer tout de suite à la réalisation de ce que l'on souhaite obtenir en sortant de sa zone de confort sans préparation. On risque un échec qui engendrera une désillusion qui, elle, nous empêchera de travailler à nouveau vers l'objectif voulu. Je conseille donc de procéder par plusieurs paliers. Ces paliers sont à mettre en relation avec les trois zones que voici: La première est la zone de confort (la situation où nous sommes), la seconde la zone d'inconfort ou de challenge, la troisième la zone de danger ou de panique. Trois couleurs les symbolisent respectivement: le vert , l'orange , le rouge, le dessin ci-dessus en est une illustration.
Pour sortir de la zone verte, le premier pas indispensable, il faut se donner un challenge attractif qui demandera des efforts tout en demeurant atteignable. Quand vous vous sentez bien dans cette nouvelle zone (en fait la zone orange) vous pouvez vous donner un nouveau challenge. Cet objectif plus exigeant que le précédent, doit vous permettre d'approcher de votre zone de danger. Elle ne sera plus vraiment la zone rouge car le fait de travailler dans sa direction doit la faire devenir orange. Ces étapes sont à suivre pour aller plus loin que vous ne le supposiez et pour rompre l'immobilisme dangereux évoqué précédemment.

Un exemple emprunté au sport va permettre une illustration.
Je cours 2 fois par semaine pendant 30 minutes. Je veux courir, toujours 2 fois, mais beaucoup plus longtemps. Pour améliorer mes performances il ne faut pas exiger du jour au lendemain de vouloir courir le plus longtemps possible et donc sans durée précise. Car si je dépasse largement les 30 minutes je risque fort de me r trouver les mains sur les hanches avec un point sur le côté. Comme écrit plus haut la solution se trouve dans le choix d'un premier challenge. Il pourrait être de courir 45 minutes avec la même répétition hebdomadaire. Ceci permet d'aller dans la zone orange. Quant au bout d'un certain , peut-être un mois, je réalise régulièrement des footings de cette durée avec une allure satisfaisante je peux penser à une nouvelle amélioration de mes footings. Je me fixe un nouveau challenge : celui d'atteindre les 60 minutes. En fait ce temps correspond à la zone orange, alors qu'un mois avant il aurait été la zone rouge. Si j'attends cet objectif de course dans la durée, c'est à dire le reproduire 2 fois par semaine je découvrirai que ces 60 minutes sont devenues ma nouvelle zone verte.

Cet exemple concerne donc le domaine du sportif, cependant vous pouvez le transposer dans les domaines qui vous intéresse comme celui du professionnel, celui des relations sociales...pour retrouver le même processus.

Visez des objectifs qui sont des challenges motivants et qui vous mettent dans la dynamique nécessaire pour votre développement et vos objectifs.